"La quête d’Ewilan : « Les frontières de glace » de Pierre Bottero

Publié le par Hanaelle

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv3848240.jpg

 

Présentation de l'éditeur

 

Revenus dans l’Empire de Gwendalavir, Ewilan et Salim partent avec leurs compagnons aux abords des Frontières de Glace pour libérer les Sentinelles.  Ewilan met son Don au service de l’Empire. Les dangers qui la menacent se précisent, tandis que ses relations avec son ami Salim prennent un tour nouveau. Pierre Bottero brosse ici un univers foisonnant aux règles bien particulières, et surprend le lecteur par son inventivité incessante en l’entraînant dans un royaume où l’imagination est le vrai pouvoir de l’homme.

 

Broché: 314 pages

Editeur : Rageot Editeur (17 mai 2006)

Collection : Rageot poche

Langue : Français

ISBN-10: 2700231910

ISBN-13: 978-2700231915

 

Pourquoi ce livre ?

 

J'ai trouvé ce livre dans un brocante en croyant que c’était le tome deux de l’autre trilogie d’Ewilan. J’ai pris quand même pour l’avoir quand j’aurais commencé cette série. Quelles ne fut pas ma surprise et ma joie que j’ai découvert que c’était la suite du livre qui m’avait tant plu : « D’un monde à l’autre »  ! Je n’ai pas pu m’empêcher de le commencer le soir même !

Une fois n’est pas coutume, c’est un non challenge ! Juste pour le plaisir ! 

 

De quoi ça parle ?

 

On retrouve Camille à Gwandalavir pour un voyage on ne peut plus dangereux dans tout le pays jusqu’à l’endroit où sont retenus les Sentinelles. Et le voyage ne sera pas sans risque croyez moi…  

 

Et t'en penses quoi ?

 

C’est avec une joie non contenue que j’ai retrouvé les personnages qui m’ont tant fait aimer le premier tome.

Ewilan prend confiance en elle. On la sent plus adulte, même si elle se laisse plus ou moins diriger, on comprend très vite qu’elle sait ce qu’elle veut et qu’elle compte bien l’obtenir. Ses pouvoirs prennent de l’essor et elle sait qu’elle est indispensable. Alors elle ose ! Et elle fait bien !

En effet, Edwin n’a pas changé. Toujours aussi directif, militaire et sérieux, il se déride rarement. Et pourtant on en découvre un peu plus sur lui. Ah la la, je l’aime encore plus ! J’ai vraiment adoré la relation qu’il a avec Ewilan qui se développe de plus en plus jusqu’à ce qu’on en découvre les raisons.

J’ai adoré Ellana, et maintenant que j’en sais un peu plus sur elle (par la lecture du premier tome du « Pacte des marchombre ») je l’apprécie de plus en plus.

Salim, toujours égal à lui-même, insolent comme pas permis et allant même très loin parfois… Franchement, il manque d’une bonne leçon sur le respect ce petit !! lol !

Les faëls semblent être un peuple fabuleux ! J’adore Chiam Vite ! Il donne de bons avis sur l’être humain ! J’espère que nous en apprendrons plus sur eux.

Les autres m’ont moins attirés. Je les aimes bien, mais on sent bien qu’ils sont en arrière. Ça ne m’étonnerait pas qu’un d’eux meure dans les prochains livres tiens… Ils sont plus des faire valoir je trouve. Dommage.

 

Encore une fois mon seul regret est que le livre ne soit pas plus long. J’aurais aimé découvrir plus encore la ville d’Al-Jeit, ou le peuple des faëls. J’aurais aimé plus d’incursions dans les sentiments des différents personnages… Mais bon c’est parce que j’aime le livre que je veux ça.

Je m’accroche de plus en plus à ce monde merveilleux peuplé de créatures plus fascinantes les unes que les autres (malgré leur dangerosité). Et le pouvoir d’Ewilan m’épate de plus en plus !

L’histoire en elle-même se partage entre voyage et batailles. Pour tout vous dire, on ne respire pas vraiment. Le danger est partout et on se surprend à soupirer de soulagement quand les héros peuvent se poser deux minutes. Heureusement ils sont accompagnés par Artis, un maître rêveur qui peut soigner leurs blessures (j’ai eu un peu de mal avec lui…)

Ce don fait que des combats sanglants et à moitié mortels pour tous peuvent être sans conséquences. Je trouve que ça enlêve un peu de frayeur quand ils se font blesser puisque je pensais tout de suite « même pas mal, Artis est là » Cependant j’ai eu deux trois frayeurs quand même…

 

En conclusion ?

 

Suite à ce deuxième tome, je peux dire que j’ai un coup de cœur ! Que demander de plus qu’un livre qui nous fait voyager autant et vibrer à tel point qu’on ne peut plus le lâcher. A lire absolument !

Vivement la suite !!!

Publié dans Chronique littéraire

Commenter cet article