"De bons présages" de Neil Gaiman & Terry Pratchett

Publié le par Hanaelle

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv70386465.jpg

Présentation de l'éditeur

L'Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé ! Ainsi en ont décidé, d'un commun accord, les forces du Bien et du Mal. L'Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidents sur Terre depuis l'époque de la première pomme. Mais voilà, suite à un coup du sort, l'enfant a été échangé à la maternité. Le vrai Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue londonienne. Et ça, ça change tout ! Une course contre la montre commence alors pour l'ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort...

Quatrième de couverture

Comment deux envoyés spéciaux sur Terre, Aziraphale (ange, bibliophile et libraire à mi-temps) et Rampa (démon, lunettes noires, Bentley et bottes en peau de serpent), décident de faire capoter l'apocalypse qu'ils sont chargés par leurs patrons respectifs, Dieu et Satan, de déclencher en 1999 à Londres...

 

Broché: 439 pages

Editeur : Editions J'ai lu (19 novembre 2001)

Collection : J'ai lu

Langue : Français

ISBN-10: 2290315869

ISBN-13: 978-2290315866

 

 

Pourquoi ce livre ?

 

J'ai lu ce livre grâce au challenge:

http://uppix.net/7/a/6/f3f0a8bd4655489ee8bbbd89406fd.jpg

Je remercie d'ailleurs chaleureusement Livraddict de m'avoir fait découvrir ce livre

 

De quoi ça parle ?

 

Aziraphale et Rampa ont un problème. L'Apocalypse a lieu dans quelques jours sauf que eux, même s'ils sont respectivement Ange et Démon, ne veulent pas de cette Fin du Monde. Ils aiment bien cette petite vie tranquille au fond et ne sont pas prêt à se battre le jour de la grande guerre.

Mais pour cela faut-il encore retrouver l'Antéchrist sous la forme  d'un petit garçon de onze ans élevé trop gentiment.

Et puis c'est sans compter sur les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse qui veulent rejoindre leur maître, ni sur une descendante de prophétesse et un Inquisiteur nouvelle génération.

 

Et t'en penses quoi ?

 

Franchement, c'est un livre incroyable ! Je crois que je n'ai jamais autant rit ni sourit en lisant. Je le dévorais souvent dans le bus, et je suis sûre que les gens devaient se demander ce que c'était tant je pouffais toutes les minutes.

 

J'avais longuement entendu parler de ces auteurs. Et bien, je ne suis pas déçue le moins du monde. Leur humour est dévastateur, en particulier les petites notes de bas de page qui en rajoutent juste une bonne dose.

J'ai eu un gros coup de cœur pour Aziraphale et Rampa, deux êtres que tout séparent et qui pourtant se tolèrent depuis des siècles et doivent même s'allier pour éviter la catastrophe. Je suis certaine que même sous les plus grandes tortures, on ne pourrait leur faire avouer qu'ils s'apprécient, et pourtant...

J'ai adoré leurs chamailleries et leur jeux de mots ridicules mais trop drôles.

 

Alors oui, le livre est un peu brouillon. On passe des deux compères à Adam, puis à Newton Pulsifer et Anathème Bidule, puis les Quatres (Mort, Guerre, Famine et Pollution (Pestilence ayant démissionné à cause de la Pénicilline), et d'autres personnages qui font juste une apparition pour mettre en valeur les autre ( comme R. P. Tyler qui finit par servir de d'indicateur de route lol)

Au final ça fourmille de personnages et de noms à retenir mais ça ne m'a pas plus dérangé que cela. (Sauf quand ça coupait sur mon chouchou Aziraphale lol)

 

Passé ce petit désagrément, le livre vous emporte sans difficulté. L'humour omniprésent y fait pour beaucoup mais aussi les personnages attachants. J'ai adoré les différentes références musicaux ou cinématographiques. J'ai apprécié les sujets sérieux débattu par les enfants (les Eux) Ecologie, Economie, Tension internationale. Et ce petit garçon qui peut faire ce qu'il veut d'une seule pensée... Du haut de ses onze ans ! Alors je vous laisse imaginer ce qu'il peut créer ! Bref, c'est hilarant !

 

Que dire de plus à part que je n'ai arrêté de saouler ma famille avec ce livre tant j'étais enthousiaste. D'ailleurs, je vous partage une citation qui m'a fait bien rire et qui montre bien l'ambiance du livre.

 

"Beaucoup de gens qui rencontraient Aziraphale pour la première fois, en tiraient trois conclusions : qu'il était Anglais, qu'il était intelligent, et qu'il était plus gay qu'un arbre chargé de singes gazés à l'oxyde d'azote. Sur trois, deux sont erronées."

 

En conclusion ?

 

Une superbe découverte que je recommande et que je relirais sans modération ! Et je relirais du Gaiman et du Pratchett, ça c'est plus que certain ! 

Publié dans Chronique littéraire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimili 09/10/2011 12:39



Ouah!! ça a l'air sympa^^
Ca fait longtemps que je veux me lancer dans du Pratchett, ne sachant pas par quel cycle commencer. Mais le cycle des sorcières me tente bien.


Je pense rajouter ton coup de coeur à ma wish-list, ce livre a vraiment l'air tordant



Hanaelle 09/10/2011 22:35



Ah tu peux le lire sans souci ! Après il ne faut pas oublier que c'est co-écrit avec Neil Gaiman. Donc l'humour n'est pas du pur Pratchett (je n'en ai encore jamais lu... Faudrait voir pour une
LC lol) Mais disons que ça initie parfaitement à l'humour anglais !


J'ai la huitième couleur dans ma PAL. Il va falloir que je m'y mette ^^



BlackWolf 02/07/2011 19:26



Moi aussi je me suis marré du début à la fin avec ce livre. Content qu'il t'ai plu.